Guild Ball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guild Ball

Message par Timur le lent le Dim 8 Oct - 7:06

Parlons d'un petit jeu vraiment sympathique : Guildball. Il s'agit d'un jeu de football dans lequel deux équipes de 6 figurines (un capitaine, une mascotte et 4 joueurs) s'affrontent. Les équipes appartiennent à des guildes moyenâgeuses. Il existe aujourd'hui la guilde des alchimistes, la guide des ingénieurs, la guilde des maçons, la guilde des bouchers, la guilde des pêcheurs, la guilde les croque-morts, la guilde des chasseurs, la guilde des fermiers, la guilde des forgerons et l'Union, réserve de mercenaires accessibles aux autres guildes.

Quelques photos de mes équipes de Brasseurs et de Pêcheurs :





Les figurines sont plutôt réussies et le système de jeu gagne à être connu. Très éloigné du système de Blood Bowl, il reprend des éléments du système Warmachine/Hordes.

Point intéressant, la sortie de la boite Guildball Kick-Off. Une boite économique (moins de 60€) comprenant deux équipes en plastique, les règles, un terrain, les cartes, les outils de mesure, etc... Et la version française de cette boite vient de paraître. Vous pouvez vous la procurer auprès de la Sabretache.
Voilà ce que l'on peut obtenir pour 53-60€ :




Il est maintenant temps d'évoquer le système de jeu.
Pour commencer, à la différence de Bloodbowl, ici, pas de cases. Les joueurs se déplacement avec une réglette (déplacement en inch).
Chaque joueur a un nom et est représenté par une carte détaillant ses caractéristiques, ses traits particuliers et ses "plays", sortent de compétences ou pouvoirs particuliers.

Chaque joueur possède un nombre de points d'influences (INF), qui fonctionnent comme des points d'action. Au début du tour, chaque adversaire fait le total de ses points d'influences générés par ses joueurs, les réunit en un pool et les réaffectant à ses joueurs (chaque joueur étant limité par un nombre maximum de points d'influence indiqué sur sa carte).
Ensuite, chaque joueur active à tour de rôle un de ses joueurs au choix et lui fais faire autant d'actions qu'il a de points d'influence (le déplacement de base étant gratuit). Un joueur classique peut totaliser jusqu'à 4 points d'influence alors qu'un capitaine pourra en avoir jusqu'à 6 (exceptionnellement 7). Un même joueur pourra donc enchainer jusqu'à 4 actions (5 avec le déplacement gratuit), voire 7 pour un capitaine. Le système d'activation est donc proche de celui d'Infinity.
Le Guild ball est un jeu violent, les joueurs étant souvent armés ! Il s'agit de marquer un but (réussir  un tir contre un poteau représentant le but), ce qui rapporte 4 points de victoire, mais aussi de sortir les joueurs adversaires (2 points de victoire par joueur adverse sorti). Le premier joueur ayant atteint 12 points de victoire gagne la partie.
Il s'agit donc d'un jeu qui, comme bloodbowl, ajoute le combat au jeu de balle. Mais, à la grande différence de BB, sortir un joueur est un acte volontaire qui va demander de mobiliser beaucoup de points d'influence. Chaque joueur a en effet un minimum de 10 points de vie (un peu moins pour les mascottes), les plus grosses brutes pouvant atteindre 29 points de vie ! Chaque équipe a en effet droit à un gros joueur brutal sans son équipe. Du coup, sortir un joueur mobilisera beaucoup d'actions, au détriment du jeu de balle (qui rapporte plus de points de victoire). Et contrairement à Bloodbowl, tout joueur sorti revient ensuite très rapidement en jeu (mais avec moins de points de vie qu'il n'avait à l'origine, l'éponge magique ayant tout de même ses limites !).
Comment se résolvent les attaques ?
Tout simplement en jetant un nombre de dés égal à la caractéristique TAC du joueur, auxquels on ajoute 4 dés si le joueur a effectuer une charge, et auxquels on ajoute ou enlève quelques dés en fonction du nombre de soutiens amis ou ennemis (+ ou - 1D6 par soutien ami et ennemi).
Chaque joueur à une caractéristique de défense (DEF) et le résultat du dé doit être supérieur à ce score (DEF de 3+ pour Tapper dans l'exemple de carte ci-dessous).

[url=https://servimg.com/view/19364606/312 [/url]

Le succès de l'attaque est comptabilisé en nombre de réussites. Plus il y a de réussites, plus le joueur attaquant aura de possibilité de choix dans ces résultats. Ces choix sont proposés dans le "playbook" (en haut au verso de la carte), sous la forme de signes disposés sur deux lignes et plusieurs colonnes. Une réussite permet de choisir un résultat dans la première colonne. Deux réussites permettront d'en choisir un dans les deux premières colonnes ; 3 réussites, un parmi les trois premières colonnes, etc. Les résultats possibles sont un chiffre (de 1 à 3) qui expriment des dommages en points de vie, un tacle (T) qui permet de prendre la balle à l'adversaire, une esquive (<) ou une poussée de l'adversaire (>) d'un inch par < ou >, un KO (KD) ou un symbole qui permet d'actionner un "play" de l'adversaire.
Par exemple : Tapper porte une attaque sur Greyscale (de l'équipe des pêcheurs), qui a 4+ de DEF. Tapper dispose de 6 dés (TAC) auxquels il ajoute 4 dés parce qu'il a chargé pour un total de 10 dés. Imaginons qu'il a 4 points d'influence sur lui. La charge lui coûte 2 points d'influence et chaque attaque 1 point d'influence. Il pourra donc déclencher deux attaques sur Greyscale, soit deux fois 10 dés. Avec des réussites à 4+, les deux attaques donneront probablement 2 fois 5 réussites. Greyscale n'a pas d'armure qui lui aurait permis d'enlever une de ces réussites (pour une ARM de 1, le maximum étant de 2). Donc il est fort probable que Greyscale perde 10 points de vie sur son total de 15. Mais le joueur des brasseurs aura dépensé 4 points d'influence sur la moyenne de 13 qui seront disponibles pour toute l'équipe. Bien sûr, Tapper aurait pu choisir d'autres résultats, en fonction de ses réussites, que ceux causant des dommages à Greyscale.
Il existe bien sûr des compétences (play) qui permettent d'augmenter ou réduire les dommages, augmenter la DEF, etc...
Enfin, tout ce qui est tir au but ou passe est résumé sous le vocable de kick. Le fonctionnement est le même : la caractéristique Kick de chaque joueur donne le nombre de dés qu'il peut lancer et la distance maximum à laquelle il peut tirer. Pour réussir sa passe ou son tir au but, il doit obtenir au moins une réussite à 4+, le nombre de dés étant modifié par les adversaires sur la trajectoire ou le fait que le tireur soit engagé (les zones d'engagement ou de mêlée pouvant aller jusqu'à 2"), et le seuil à atteindre (4+) pouvant lui aussi être modifié par la ligne de vue dégagée ou non.

Il ne s'agit là que d'un exemple de règles. Beaucoup d'autres règles viennent donner du fluff : le momentum, les plays, le terrain qui n'est pas nécessairement dégagé, les effets spéciaux des pouvoirs et des armes (poison, feu, etc...), les réactions possibles...
Guildball est aussi un jeu de combinaisons, chaque joueur ayant des compétences/pouvoirs qui peuvent être liées à la présence d'un autre joueur (ou de la mascotte) sur le terrain.  Mais le tout a l'air assez équilibré.
Il en ressort un jeu qui parait très riche, rapide (une partie se joue à priori en moins d'une heure 30) et qui a de la gueule !

Enfin, les figurines sont très réussies, avec un style très particulier. Bref, vous l'aurez compris, je suis séduit )!

Toutes les règles et cartes de factions sont téléchargeables sur le site de Steamforge Games :
http://steamforged.com/resources/
et, en attendant la version française officielle, il existe une traduction ici, sur le site de Guildball France :
http://www.guildball.fr/telechargements/.


Alors ? Des volontaires ?

En bonus : 2 vidéos YouTube expliquant le jeu...




avatar
Timur le lent
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 27/06/2017
Localisation : Auzielle

Voir le profil de l'utilisateur http://stratetjeux.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum